Impression

Présentation de la Camerata

Constituée d’une pléiade de brillants et jeunes musiciens emmenés par Pierre Amoyal, la Camerata de Lausanne est le symbole de l’exigence artistique et de l’excellence. L’ensemble se caractérise par son dynamisne et sa volonté de partager la musique avec un public de tous horizons.

Créée en 2002 par Pierre Amoyal, violoniste de renommée mondiale, dans le but d’offrir un complément de formation de haut niveau à de jeunes étudiants, la Camerata de Lausanne s’affirme aujourd’hui comme un orchestre à cordes professionnel de premier plan en Suisse et à l’international, composé de musiciens de la nouvelle génération.

L‘ensemble se produit dans le monde entier, notamment à Moscou, Amsterdam, Milan, Paris, Damas, Beyrouth, Singapour, Macao, Bangkok, Shanghai, Venise et a effectué des tournées en Russie, au Japon ou encore en Corée, accompagné de solistes de réputation internationale tels François-René Duchâble, piano, Ronald Brautigam, piano, Cédric Pescia, piano, Bruno Canino, piano, Vladimir Spivakov, violon, Didier Lockwood, violon, Michel Lethiec, clarinette, Staffan Martensson, clarinette, ou Maurice Bourgue, hautbois.

Ouverte et stimulée par les nouveaux projets depuis sa création, la Camerata de Lausanne collabore régulièrement avec l’Opéra de Lausanne. Elle a assuré la partie musicale du Petit Ramoneur de Britten, du Directeur de théâtre de Mozart, de La Canterina de Haydn et du Chat Botté de Montsalvage sous la direction artistique de Pierre Amoyal. Elle y a également présenté en novembre 2012 La Nuit Transfigurée, un spectacle pour lequel l’ensemble s’est associé aux danseurs de la Compagnie Philippe Saire.

En juin 2014, l’orchestre a participé à la création du spectacle « Pour l’amour d’un Stradivarius » au Théâtre du Jorat. Cette production théâtrale inédite basée sur l’autobiographie de Pierre Amoyal, associant la musique classique à l’art de l’animation de sable et du mime, a rencontré un énorme succès.

La Camerata de Lausanne a par ailleurs réalisé plusieurs enregistrements, dont deux disques parus chez Warner Classics au printemps 2013 ; la Symphonie Concertante et Concertone de Mozart ainsi que la Sérénade pour cordes et Souvenir de Florence de Tchaïkovski, CD que le Sunday Times a qualifié de « Pure Magic ! ».

Le succès de la Camerata de Lausanne s’est vu notamment couronné par le Prix 2012 de la Fondation BCV remis à l’occasion du 10e anniversaire de l’ensemble.

La Camerata de Lausanne bénéficie, entre autre, du soutien de la Ville de Lausanne, du Canton de Vaud et de la Loterie Romande.

 Impression LoterieRomande_2014