Robin Lemmel, français, est à présent l’altiste du Quatuor Byron. Il joue également avec l’Orchestre de Chambre de Genève.

phpThumb
Robin Lemmel

« Arrivé en 2003 au conservatoire de Lausanne, j’ai eu la chance d’être appelé pour faire partie de la Camerata de Lausanne. J’ai pu découvrir un ensemble soudé et complémentaire, dont le but est de progresser au niveau individuel, pour augmenter le niveau du groupe. Ainsi, tous les membres de la Camerata apprennent le meilleur de l’autre, formant ainsi un cercle vertueux.

La possibilité que m’a a donnée Pierre Amoyal de jouer dans les plus belles salles du monde ( Théâtre des Champs Elysées de Paris, Sala Verdi de Milan, Théâtre Vincenzo Bellini de Catane…), m’a énormément apporté, pour concilier exigence et plaisir à un haut niveau musical. En effet jouer dans une salle de 1000 places demande un autre investissement que de jouer dans la grande salle du conservatoire de Lausanne. Cette expérience n’aurait jamais pu être possible au cours d’un cursus d’études traditionnel. Par ailleurs toute l’équipe de la Camerata de Lausanne a toujours été à l’écoute de mes projets musicaux en me  donnant des conseils en matière d’administration, de communication, de loi du travail, ce qui n’est également pas enseigné au sein du conservatoire.
Ainsi, j’ai pu réaliser aujourd’hui tous mes vœux professionnels du début de mes études. En effet, je suis membre de l’Orchestre de Chambre de Genève depuis 2007. La Camerata est directement concernée par ma réussite au concours car j’ai eu l’occasion de jouer plusieurs fois, avec la Camerata, un morceau demandé au concours : la « Nuit Transfigurée » de Schoenberg. Je suis également membre du quatuor Byron avec lequel, je me produis en Suisse et à l’etranger. Nous avons actuellement 30 concerts par année et un enregistrement dédié à Chostakovitch qui va paraître sous le label Aparté/Harmonia Mundi. La mise en place d’une structure permettant de faire fonctionner un groupe n’aurait jamais été possible sans les conseils avisés des équipes administratives de la Camerata. Enfin, j’enseigne le violon, l’alto et la musique de chambre. J’espère pouvoir continuer à transmettre ces valeurs de travail, de plaisir et de curiosité, transmise par Pierre Amoyal, nécessaires à l’épanouissement musical et personnel. »


http://www.quatuorbyron.com